Ma Patrie A4 – Ana BLANDIANA (Patria mea A4)

MA PATRIE A4
Patria mea A4

Ana Blandiana

recueil bilingue
Traduit du roumain par Muriel Jollis-Dimitriu
Introduction de Jean-Pierre Longre

Black Herald Press, décembre 2017
126 pages – 14 € – isbn 978-2-919582-20-4

*

pour pré-commander l’ouvrage

https://blackheraldpress.wordpress.com/buy-our-titles/

*

Un poème que je ne dis pas, un mot que je ne trouve pas
Mettent en péril l’univers
Suspendu à mes lèvres.
Une simple césure dans le vers
Détruirait le sortilège qui dissout les lois de la haine,
Les rejetant tous, farouches et solitaires
Dans la grotte humide des instincts.

« Biographie »

 

Née Otilia Valeria Coman en 1942 près de Timişoara, Ana Blandiana a été très tôt en butte à la censure, mais a persisté dans sa volonté d’écrire en restant dans son pays, exilée de l’intérieur. Dès le premier recueil, publié en 1964, sa poésie a connu un succès d’autant plus grand qu’elle correspondait à l’état d’esprit et à la sensibilité de lecteurs qui ne pouvaient complètement étouffer leurs interrogations existentielles sous les diktats du régime. Depuis 1990, son œuvre s’est largement étoffée, et elle est considérée comme l’un des auteurs les plus marquants de la Roumanie contemporaine. Autant dire que toute traduction publiée en France contribue à rendre justice à une œuvre qui mérite d’être reconnue internationalement. (Jean-Pierre Longre)

*

Orice poem nespus, orice cuvânt negăsit
Pune în pericol universul
Suspendat de buzele mele.
O simplă cezură a versului
Ar întrerupe vraja care dizolvă legile urii,
Vărsându-i pe toţi, sălbateci şi singuri,
Înapoi în umeda grotă-a instinctelor.

« Biografie »


à propos d’Ana Blandiana

site officiel : http://www.anablandiana.eu/

poèmes en roumain :
http://www.romanianvoice.com/poezii/poeti/blandiana.php

autre parution en français : Les Saisons, nouvelles traduites du roumain par Muriel Jollis-Dimitriu (Le Visage Vert, 2013)
https://www.dystopia.fr/a/ana-blandiana/les-saisons

Lauréate 2018 du Griffin Trust For Excellence In Poetry’s Lifetime Recognition Award :
http://www.griffinpoetryprize.com/the-griffin-trust-for-excellence-in-poetry-announces-ana-blandiana-as-its-twelfth-lifetime-recognition-award-recipient/

Entretien avec Ana Blandiana (octobre 2008)
http://www.institutdelors.eu/media/ren_10-ablandiana-fr.pdf?pdf=ok


Muriel Jollis-Dimitriu
Née au sein d’une famille de musiciens, Muriel Jollis-Dimitriu accomplit en parallèle des études musicales au CNSM de Paris, et littéraires (allemand et anglais) à la Sorbonne. Elle part vivre cinq ans en Roumanie, où elle participe à la vie musicale de la ville de Cluj. Revenue en France, elle se consacre à son métier de musicienne et devient alto-solo de l’Orchestre National d’Île-de-France, tout en dédiant une partie de son temps à la musique de chambre.
Depuis quelques années, elle est revenue à une activité qui la passionne depuis toujours : la traduction. Parmi ses traductions, « Ripaille au monastère », une nouvelle de Vasile Voiculescu (parue dans la revue littéraire Academia Bârladeana, 2012), Les Saisons, recueil de nouvelles d’Ana Blandiana (le Visage vert, 2013), ainsi que Projets de passé, un autre recueil de nouvelles fantastiques d’Ana Blandiana (publié en édition bilingue par la maison d’édition roumaine Editura Junimea, 2017).

*

Jean-Pierre Longre a enseigné la littérature contemporaine à l’Université Jean Moulin – Lyon 3. Auteur d’études sur divers écrivains du XXsiècle, collaborateur de plusieurs revues, il a participé à la publication des romans de Raymond Queneau dans la Bibliothèque de la Pléiade. Il s’intéresse à la comparaison des arts (littérature, musique, peinture) et effectue des recherches sur les littératures francophones (Roumanie et Belgique en particulier). Il a notamment publié Musique et littérature (éd. Bertrand-Lacoste, coll. « Parcours de lecture », 1994), La Nouvelle francophone en Belgique et en Suisse (co-direction, CEDIC, Centre Jean Prévost, Lyon, 2004), Raymond Queneau en scènes (Presses universitaires de Limoges, 2005) et Une Belle Voyageuse. Regard sur la littérature française d’origine roumaine (éditions Calliopées, 2013).

http://jplongre.hautetfort.com/

Et sur la littérature roumaine: http://livresrhoneroumanie.hautetfort.com/

 

Advertisements
%d bloggers like this: